L'eco-construction

Conscients des enjeux environnementaux actuels, il nous tenait à cœur de construire notre maison de façon respectueuse

Depuis sa construction…

Conception architecturale basée sur des principes bioclimatiques : exposition plein sud avec de grandes ouvertures pour une captation optimale de la chaleur du soleil.
Utilisation des énergies renouvelables : chauffage solaire, chaudière à granulés de bois (pellets produits localement), électricité bio-compatible…

Construction locale et responsable : pour le gros œuvre des artisans locaux et sensibles à notre démarche ont œuvré puis
un chantier participatif a été mis en place pour le second œuvre, composé de nos familles et amis !

…Jusque dans son fonctionnement

– Toilettes sèches (nouvelle génération)
– Consommation d’eau potable réduite (douches à robinets temporisés, robinets avec réducteurs de débit)
– Traitement des eaux grises par phyto-épuration
– Récupération des eaux pluviales pour arrosage extérieur
– Tri et traitement des déchets quotidiens

Isolation thermique

Laine de chanvre et bois pour les murs (épaisseur : 16cm), la toiture (épaisseur : 28 cm), les cloisons (épaisseur : 4 cm) : Isonat.
Isolation supplémentaire pour les murs par l’extérieur :
fibre de bois haute densité  (épaisseur : 6 cm).

Diffutherm pour recevoir le crépi.
Pavatherm plus pour recevoir le bardage.
Coefficient de résistance thermique des murs R=5,36.
Coefficient résistance thermique de la toiture R=6,50.

Isolation acoustique

Des sols :
Rez de chaussée du gite.

Liège en plaque sous chape (épaisseur : 6 cm).
Liège en vrac sous les planchers (épaisseur : 12 cm).

Entre les pièces : laine de chanvre et bois Isonat (épaisseur : 4 cm).
(Double épaisseur de plaque de plâtre –
épaisseur finale de la cloison : 10 cm)

Entre les étages : sous plafond laine de chanvre et bois Isonat (épaisseur : 8 cm).

Fibre de bois en plaques Pavatherm Profil, posées sur le plancher de l’étage (épaisseur : 6 cm).

Ossature bois

L’ossature a été fabriquée en atelier dans le Lot et Garonne puis installée en l’espace de 15 jours par le charpentier du village : Gabriel Lebois.
Bois utilisés : nord blanc (pin) pour les intérieurs, pin Douglas pour les extérieurs.
Bois traités avec des produits écologiques (huile de lin et essence de térébenthine pour les extérieurs).

La gestion de l’eau

Toilettes sèches

« Compostera » : système de toilette sèche « nouvelle génération » d’origine suédoise qui fonctionne sans sciure.
Chambre de compostage située au sous-sol qui ne nécessite que très peu d’entretien.
Les liquides sont vidés 2 à 3 fois par an ; les solides compostent.
Des essais de lombricompostage sont à l’étude.

Récupération d’eau de pluie

2 cuves de 1000 litres chacune récupèrent l’eau de pluie, utilisée pour l’arrosage des espaces extérieurs.

Assainissement

Système d’assainissement par phyto-épuration.
Etude réalisée par l’association Graine d’Eau.

Les eaux usées de la maison (uniquement eaux grises) sont traitées dans des bassins successifs remplis de roche volcanique micro poreuse (pouzzolane) et de plantes aquatiques (phragmite, carex, iris, salicaire…).
Une fois traitée, l’eau rejetée dans l’environnement a une qualité équivalente à une eau de baignade..